Mes deux derniers livres : éditer un livre, oui mais comment ?

samedi 20 août 2016

Bonjour à tous,

J’ai le plaisir aujourd’hui de venir vous parler de mes deux derniers nés.

Sortent en effet aujourd’hui chez 29Bis Éditions deux livres que j’ai conçus pour être complémentaires. Les questions récurrentes qui me parviennent sur l’édition d’un livre, en édition classique ou en autoédition, m’ont amenée à vous rédiger deux parcours dont vous serez les héros.

Voyons cela dans l’ordre –  table des matières à l’appui – pour vous faire une petite idée.

Les deux livres sont dès à présent disponibles en version eBook sur le site de l’éditeur (cliquez sur les visuels ou www.29biseditions.com). Les versions papier arrivent dans une dizaine de jours.

1) Vous souhaitez éditer chez un éditeur « classique » qui a retenu votre projet de livre ?

« Mon éditeur et moi ! » est alors fait pour vous.

CHK - MONEDITEURETMOI 1.1

J’y détaille bien sûr toutes les étapes du projet et toutes les questions qui peuvent se poser à vous. Rien de tel qu’un schéma, et ma table des matières est donc présentée sous forme visuelle :

TM Mon éditeur et moi

2) Vous penchez plutôt vers l’autoédition, mais sans savoir exactement ce que cela implique sur le plan juridique ?

CHK - JEDITEMONLIVRETTSEUL FRONTEt d’abord, avez-vous un statut vous permettant de vous autoéditer ?

« C’est pas grave, c’est la plateforme en ligne qui fait tout et me verse des droits d’auteur ? »... pas du tout, il ne suffit pas d’une plateforme en ligne pour que l’opération soit parfaitement encadrée juridiquement et fiscalement…

Bref, tout cela se trouve dans le second ouvrage, « J’édite mon livre tout seul ! ».

Là encore, je vous emmène dans un parcours visuel pour ne rater aucune étape, et garder à l’esprit quelques règles importantes. Voici la table des matières :

TM J'édite mon livre tout seul

 3) Et si votre coeur balance ? Si vous continuez à hésiter entre les deux formes d’édition ?

Je ne vois qu’une solution …  lire les deux 🙂

*   *    *

Je suis ravie de cette annonce, qui, en plus, touchera tous les auteurs. Les livres couvrent bien entendu toute la matière de l’édition : des livres photo, mais aussi des romans, récits, BD, etc. Tous les styles de livres sont concernés.

Et, bien entendu, les livres électroniques n’ont pas été oubliés, puisque les règles qui leur sont propres sont exposées dans chaque ouvrage.

N’hésitez donc pas à relayer de façon très très large, cela peut intéresser tout le monde.

Et merci encore à 29Bis Éditions qui me fait confiance, et marche dans chacun de mes projets. A tel point que le catalogue, depuis janvier, s’est déjà bien étoffé :

livres-disposVous pouvez également télécharger et faire tourner le catalogue visuel de cet éditeur, au format PDF, Catalogue visuel 29bis Il vous expliquera quel public est concerné par chacun des livres..

Bonne lecture à tous, et à très vite

                                          Joëlle Verbrugge

 

3) Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Catégorie : Droit d'auteur, Non classé, Statuts, précompte, Agessa, 1% diffuseur etc..., Suggestions de lecture
Mots-clés : , , , , ,

7 réflexions au sujet de « Mes deux derniers livres : éditer un livre, oui mais comment ? »

  1. Bonjour Joëlle,

    En espérant ne pas trop me faire incendier, y a-t-il une remise en cas d’achat de la version papier ET pdf d’un des livres ?
    En effet, j’aime bien lire la version papier la 1ère fois et pouvoir travailler sur la version PDF toujours sous la main car… toujours dans l’ordi.
    Certains offrent la version PDF quand on achète la version papier (pas le plus courant), d’autres aucune remise et (jamais vu), une remise de xx% sur la version pdf
    Dans l’attente de vous lire,

    Artistiquement,

    Christophe

    • Bonjour Cher Christophe,

      vous faire incendier, certainement pas. Néanmoins, nous devons malheureusement vous répondre par la négative, ces deux produits possèdent l’un et l’autre leur propre numéro ISBN et prix distinctif, et il nous est interdit par la législation de vendre un livre (numérique ou papier) à un prix différent que celui prévu. Nous ne pouvons donc pas pratiquer de « prix promo » sur un article, quelle qu’en soit la raison.

    • Merci pour ces précisions !

      Néanmoins, est-ce légal d’offrir la version pdf si on vend la version papier ?
      En espérant que la question ne spoile pas un extrait d’un des livres de Joëlle, notamment un des 2 livres cités ci-dessus.

  2. Bonjour Joëlle. J’espère vous avez passé un bel été, bien reposant !
    Juste une précision : les livres d’artistes (signés et numérotés dans la limite de 30ex) ne sont en rien concernés par ce que vous développez dans ces bouquins, n’est-ce pas ? Pas d’ISBN, et des règles identiques à celles de vente d’un tirage original tel que vous les décrivez dans « vendre ses photos », est-bien cela, ou quelque chose m’échappe ?
    Bonne rentrée !
    Pierre.

    • Bonjour Pierre
      NOn c’est bien ça… vous avez bien compris.
      Combinez les informations de la page 16 et de la page 67 pour avoir confirmation de cela 😉

      Bien à vous

      JV

  3. Bonjour,
    je suis en train d’étudier votre livre « J’édite mon livre tout seul! », le lis et re-lis, étape par étape, et je me pose toujours la question du prix;
    puisque le prix du livre doit obligatoirement figurer sur celui-ci, vous abordez le sujet de la TVA, mais comment prendre en compte la difference entre je le vends moi même, et je passe par un libraire, car disons que je fixe mon prix à 45 euros comme dans votre exemple, (et sans être assujetis à la TVA pour l’instant), le libraire devra le vendre 45 euros, mais quelle sera sa marge ? je ne suis pas sûre de bien comprendre comment ça fonctionne, puisque par la suite dans la partie référencement vous dîtes : « la remise aux libraires est à négocier individuellement, mais tourne généralement autour de 30% à 40% » est-ce donc la marge que ce font les libraires ? donc dans mon prix de base à 45 euros, et avec une remise de 30%, les libraires le vendront 45 euros, et il me reviendra 45-30% soit 31,50 euros ?
    Donc mon prix finale doit vraiment prendre en compte tous les moins qui risquent de s’ajouter…… mais une fois mon prix fixer à 45 euros (car jai pris en compte la remise libraire), il fait plus cher à l’achat directe ? puisqu’il est toujours à 45 euros, mais sans intermédiaire……
    J’espère être claire dans mes propos, et j’espère que vous pourrez répondre à mes questions et doutes,
    encore merci en tous les cas pour toutes votre aide, et vos livres (je suis aussi en train d’étudier « vendre ses photos ».
    Cordialement.
    MagD

    • Le libraire est assujetti à la TVA, donc il devra l’appliquer… même si en amont vous ne la lui avez pas facturée
      Donc il risque de ne pas trop aimer car il ne pourra pas déduire la TVA de votre facture (puisque précisément elle n’y figure pas)…

      Les libraires bénéficient en effet en pratique d’une remise de 30 à 40% selon les cas… vous allez facturer le livre 45€ – 30% disons… TTC.. donc sans TVA.
      Et le libraire va le vendre au public 45€TTCdans notre exemple.
      Il devra payer à l’Etat le montant deTVA qui correspond alors qu’il n’a pas pu la déduire en vous achetant le livre.

      Bien à vous

      JV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *