Naissance du site JURIMAGE

jeudi 26 février 2015

Bonjour à tous,

NDLR : Cet article date de février 2015. Le site dont il est question ci-dessous existe bien sûr toujours, et continue à s’enrichir de deux analyses jurisprudentielles par semaine au minimum. Il est désormais accessible à l’adresse www.29Biseditions.com
Vous découvrirez ci-dessous les détails de la genèse de ce projet auquel j’ai le plaisir de participer.

Je vous parlais il y a peu d’un projet qui arrivait doucement à maturité.

C’est à présent chose faite, et j’ai le plaisir de vous annoncer la mise en ligne du site « JURIMAGE », édité par la société « 29bis » dont le créateur et Directeur, multi-casquettes, est à la fois informaticien, vidéaste (il est notamment le réalisateur de ce clip), auteur, et chanteur (et j’en oublie ou ignore sûrement). Bref, du genre qui ne dort jamais et qui a mille idées à la minute, nous étions donc faits pour nous entendre.

Jurimage-copylogo

Particulièrement attaché au respect des droits d’auteur, comme vous l’imaginez, et par ailleurs intéressé par tout ce qui concerne l’image de façon générale, il m’a proposé de développer un site sur lequel des contenus enrichis pourraient être mis en ligne dans toutes les matières que j’ai l’habitude d’aborder.

Je rassure tout d’abord les lecteurs habituels de ce blog-ci : Droit & Photographie ne va PAS disparaître. 

Bien au contraire même ! En effet, les droits d’auteur perçus pour mes contributions au site JURIMAGE me permettront de faire l’investissement d’ouvrages ou d’abonnements à des banques de données (jurisprudence, doctrine et veille législative) plus complètes encore (mais donc très onéreuses), ce qui contribuera à alimenter la machine de part et d’autre. Des articles continueront à être publiés régulièrement sur ce blog-ci, et je mettrai à jour les connaissances dans les matières abordées, ainsi que les modèles de factures et notes d’auteur pour m’adapter aux (innombrables) modifications légales. Les capsules vidéo que j’ai entamées la semaine dernière devraient également se multiplier, de telle sorte que les contenus seront variés.

Les contenus qui seront mis en ligne sur JURIMAGE seront toutefois plus complets, et s’il s’agit au départ d’articles, il est prévu de compléter par des vidéos, des webinaires, des contenus interactifs, des dossiers complets, etc…

screenshot_jurimage

« Sky is the limit »,  et les compétences techniques d’Emmanuel INCANDELA, créateur de cette structure, risquent d’être mises à rude épreuve car pour ma part je foisonne d’idées sympas pour rendre attractif ce contenu parfois un peu aride, et pour favoriser l’interaction qui permet aussi l’adaptation de mes contenus aux besoins des photographes.

Les conditions sévères posées à ma participation à ce projet furent, dès le départ, les suivantes:

1° – La fixation des abonnements à un tarif très démocratique, permettant à chacun de profiter des contenus quelle que soit sa situation financière ou son statut (professionnel ou amateur), et des modalités d’abonnement n’impliquant aucun engagement à long terme, la résiliation devait être possible à tout moment, d’un simple clic. (Pour les photographes professionnels qui sont en régime de déclaration contrôlée, il s’agit bien entendu de frais déductibles, à passer dans le poste « Documentation », puisque vous pourrez justifier sans difficulté qu’elle est en lien avec votre activité)

2° – Je devais pouvoir assurer du respect de mes obligations déontologiques, à savoir notamment l’interdiction totale d’un financement par la publicité : AUCUNE pub ne pouvait être envisagée ni sur le site à élaborer, ni sur les articles publiés, ce qui en outre garantit une lecture fluide et agréable. Le site a donc été conçu de façon très dépouillée, pour que seule l’information soit mise en avant, et cela restera ainsi.

3° – Toujours en raison de ces règles déontologiques, il ne pouvait PAS s’agir d’un site de consultations juridiques en ligne, puisque le secret professionnel auquel je suis tenue interdit toute  communication via une structure qui me serait étrangère. JURIMAGE joue donc exclusivement le rôle d’éditeur de contenu numérique.

Ceci rencontrait parfaitement les souhaits de mon interlocuteur, de telle sorte qu’il fut facile d’avancer dans la réalisation concrète du projet et de franchir, dans la dernière ligne droite, quelques petits obstacles techniques. Et pendant qu’il créait le site Internet qui accueillera mes contenus ainsi que la page Facebook dédiée, je m’attachais pour ma part à faire déjà une belle provision d’articles pour pouvoir assumer la régularité des publications envisagées.

le site JURIMAGE, ainsi que la page Facebook dédiée sur laquelle sera annoncée toute nouvelle publication. Un flux RSS est aussi accessible sur le site.

L’accueil que vous réserverez à cette initiative nous permettra également de développer d’autres projets, parmi lesquels nous envisageons par exemple l’organisation de conférences dans différentes villes… Comme vous le voyez, nous ne manquons ni d’idées ni d’énergie….

Bonne lecture à tous,

                                             Joëlle Verbrugge

Catégorie : Droit à l'image, Droit d'auteur, Statuts, précompte, Agessa, 1% diffuseur etc..., Suggestions de lecture
Mots-clés : , , , , , , , ,

12 réflexions au sujet de « Naissance du site JURIMAGE »

  1. Bonjour,
    Très bonne idée puisque le juridique est parfois important, si l’on désire publier ailleurs qu’internet-
    Belle aventure à vous-
    Je pense donc souscrire un abonnement..
    Bien à vous
    pascal SAB

  2. Yepppp! Abonnée, ayet! le flux RSS….je ne sais pas,je ne l’utilise jamais, ce qui est très pratique (pour moi) c’est l’abonnement à une « newsletter »……..une idée en passant….. Merci et bravo!

    • Bonjour Sylvie,
      Merci pour la confiance 🙂

      Pour les newsletters, il faut savoir que les fournisseurs d’accès deviennent de plus en plus sévères à ce niveau
      Mais je vais de toute façon annoncer chaque parution (à priori chaque lundi et chaque jeudi) sur la page FB de « Droit & photo ». Elle sera aussi annoncée sur la page FB de Jurimage par l’éditeur.. donc ça fait plusieurs moyens de ne pas rater une parution..
      Ou alors, votre agenda : lundi/jeudi… 🙂
      Merci encore..
      N’hésitez pas ensuite à faire un retour sur la qualité des articles, ou des suggestions si quelque chose vous parait perfectible…. tant que c’est constructif je suis toujours ravie d’avoir des réactions…

  3. Pitié, pas de newsletter ! De plus en plus de sites l’imposent actuellement, et ça encombre nos boîtes mails qui n’ont vraiment pas besoin de ça …
    Je préfère 100 fois le flux RSS, que l’on peut organiser comme on veut dans Feedly, lire en ligne, sur la tablette ou le téléphone, ou plus tard dans Pocket.
    Merci pour cette nouvelle initiative, Joëlle. 🙂

  4. C’est bien, très bien : il y a tellement de personnes qui ne savent rien des droits d’auteurs, de leurs droits et de leurs devoirs ; c’est très bien de faire ça. J’ai essayé d’enseigner à mes élèves en communication visuelle : attention, ne faites pas n’importe quoi et la Loi de 1957 et tous les droits qui s’y rattachent. BRAVO !!!!!!
    P.S. J’ai connu Bertrand il y a longtemps à FOC….

    • Bonjour,
      Merci pour votre enthousiasme… il ne reste donc plus qu’à franchir le pas et à venir découvrir les articles dans leur intégralité ;-)…. ceux-là et tous les suivants qui seront publiés au rythme de 2 par semaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *