Actualités

Dernière ligne droite et suggestion de méthodologie

Bonjour à tous,

Ce vendredi et le week-end qui arrive sont consacrés à la dernière ligne droite sur le bouquin en cours, qui inaugurera une nouvelle collaboration…

Pour vous faire une idée, voici l’arborescence de l’ouvrage (eh non, ce n’est pas lisible, juste visuel pour l’instant). Document de travail coloré qui me sert pour vous fournir ensuite un texte bien articulé.

methodologie

Tout ce qui est en couleur est rédigé…  il ne me reste que les parties qui sont encore en blanc au bas du schéma…

Et ceci me permet de répondre à une question que l’on me pose souvent quant à la méthodologie de travail. Pas de droit d’auteur à ce niveau, et surtout, ces petits trucs qui me permettent d’écrire autant peuvent servir à d’autres car je suis persuadée qu’ils offrent une souplesse parfaite et optimisent tout processus de création dès qu’il faut le mettre en forme d’une façon ou d’une autre.

J’utilise, comme vous le voyez, la technique du mindmapping. Je crée une carte représentant l’arborescence de l’ouvrage à rédiger, et je complète au fur et à mesure. Tant dans celui sur lequel je travaille intensément que sur ceux qui sont en projet.

Lorsque l’on me pose une question intéressante qui s’inscrit dans l’un des ouvrages (j’ai encore une série de cartes du genre en réserve pour d’autres publications), je la note au bon endroit pour l’aborder là où cela sera le plus clair. Lorsqu’au fil de mes lectures juridiques (jurisprudences ou bouquins) je tombe sur un élément susceptible de m’aider, je note également la référence immédiatement à l’endroit où elle me servira. Le logiciel qui me sert pour cela est donc ouvert quasiment en permanence sur mon ordinateur.

Pour vous donner une idée, voici comment cela se présente pour les deux suivants….

futur 1

Un peu différent ici..  ce qui est en jaune correspond à des analyses de jurisprudences que j’ai déjà rédigées et publiées, soit sur ce blog soit sur le site www.jurimage.com ou que j’ai simplement répertoriées afin de les sortir plus rapidement au moment où je rédigerai lorsqu’un article complet ne se justifiait pas encore. Et tout le reste bien sûr doit être articulé et mis en forme de façon à ce que la matière, ensuite, puisse vous paraître abordable et compréhensible.. mais aussi structurée.

Un autre ouvrage de la collection qui va naître bientôt sera, lui, rédigé à 4 mains, puisqu’il me fallait l’aide d’un spécialiste dans une matière que je ne pratique pas assez…

4 mains

Ca ne signifie pas que les choses iront très vite….
Cela signifie que nous y travaillons régulièrement pour répondre à toutes les interrogations. Sur cet ouvrage-là, nous avons en outre un interlocuteur sur le terrain qui nous permettra d’avoir un retour précis des difficultés rencontrées au quotidien, pour nous assurer que notre ouvrage répondra réellement aux problématiques concrètes..

Au quotidien, pour pouvoir alimenter tout cela, ce sont des heures de lectures hebdomadaires, et piocher chaque matin dans la montagne de jurisprudence que je collecte pour commencer ma journée en rédigeant un article, ou en répertoriant quelques décisions qui vont être utiles à un moment ou un autre, avant d’attaquer les dossiers du jour.

Et donc pour conclure : je n’ai AUSSI que 24h dans mes journées, mais sérieusement je conseille à tout créatif de se pencher sur ce type de méthode, car c’est une manière d’augmenter très sensiblement la productivité et d’éviter de belles pertes de temps. Imaginez si je devais, après avoir rédigé tous mes articles ou classé ma jurisprudence au fil des mois, tout lire à nouveau pour le réaffecter au bon endroit) : ces ouvrages n’auraient aucune chance de voir le jour. Alors que là, cela va suivre tranquillement, les uns après les autres. Et je continuerai à faire des photos à côté, pour ne pas perdre de vue les réalités de terrain.

logo_jurimageExcellente journée à tous. Je mets le champagne au frais, car il sera débouché ce WE dans la minute où j’aurai mis le point final à cet ouvrage-ci..

Ne manquez pas mes dizaines d’articles sur le site JURIMAGE, accessible en cliquant sur le visuel ci-contre.

FB_jurim

Vous pouvez également suivre les mises en ligne qui sont toujours annoncées sur la page Facebook de l’éditeur.

Et suggestion encore : surveillez bien, car nous avons toute une série de beaux projets sur les rails…

                               Joëlle

 

13 commentaires sur cet article

  1. Merci beaucoup, Maître, pour cette méthode de travail que je n’ai pas
    encore eu le temps, et pour cause, d’étudier à fond mais pour laquelle
    je voulais vous féliciter sans attendre.
    Avec mes compliments,

    Alain Gédovius
    Photographe de la Casbah

  2. Bonjour Joëlle,
    C’est intéressant de montrer le processus créatif de la réalisation d’un ouvrage. Je construit mes textes sur le même principe de mind mapping mais directement dans Word en utilisant le sommaire pourra voir une vue d’ensemble.
    J’avoue que tes plans sont beaucoup plus visuels que les miens. Tu as un logiciel particulier pour faire cela ?
    Jérôme.
    PS : Félicitations pour cette nouvelle collaboration qui sera fructueuse à n’en point douter. 😉

    1. Bonjour Jérôme,
      J’utilise pour ma part Mindjet Mindmanager parce qu’on m’avait offert une licence.. mais il existe des tas de gratuits, tant sur PC que sur Mac, qui conviendront parfaitement pour un usage quotidien aussi..

  3. Je suis également une accro de Freemind pour tous types de projets. Mais pour ce qui concerne la construction de gros documents, j’ai adopté il y a quelques temps le logiciel Scrivener (voir cette page : http://www.boiteaoutils.info/2015/06/scrivener-ecriture-creative/
    C’est une autre méthode de travail, mais c’est sacrément efficace, de la collecte des informations (y compris images, notes, etc.) jusqu’à la production automatisée des documents finalisés en formats divers.

  4. Bonjour,
    merci pour ce coup d’œil bien sympathique dans les coulisses 😉
    Les cartes heuristiques ont été une révélation bienvenue il y a… longtemps.
    Livre, scénario, emploi du temps, gestion de projet, agenda, plan de cours, développement logiciel, création de site web, …
    Je n’en finis pas d’en découvrir des usages d’une ampleur insoupçonnée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *