Actualités

La situation évolue pour la prise en charge des formations professionnelles des artistes

Actu image

Bonsoir

Un petit billet rapide pour vous informer de l’avancée de la situation quant à la prise en charge des formations professionnelles pour les artistes.


Ce jour, l’OPCA compétent, à savoir l’AFDAS, publie sur son site les conditions de prise en charge de ces formations.

Pour résumer ces mesures :

– Conditions de recevabilité : l’auteur devra être affilié à l’Agessa ou à la Maison des Artistes, et OU, s’il est assujetti, justifier d’un montant minimal de recettes de 9000 € « sur les 3 dernières années »
A cet égard déjà, j’ai demandé une précision à l’AFDAS, la formulation n’étant pas totalement certaine quant à la question de savoir si le seuil de 9.000 € est à entendre pour CHACUNE des 3 dernières années, ou au contraire pour les 3 années « réunies ». Ainsi nous serons fixés.

– Plafond annuel de financement : L’Afdas peut financer une ou plusieurs formations par personne et par an, dans la limite de 7200 euros.

– Nature des formations : Dans un premier temps, seules les formations dites « transversales » (donc communes à tous types de professions) seront prises en charge : bureautique, langues, gestion, comptabilité, et bien sûr, les formations juridiques  🙂 ! Mais la liste des formations admises sera ensuite étendue aux formations plus spécifiques aux métiers artistiques.

Le site détaille ensuite les montants de prise en charge en fonction du taux horaire réclamé par le formateur, secteur par secteur.

Une fois encore, je vous suggère de suivre les actualités de l’AFDAS en vous inscrivant à leur newsletter. Les dossiers de prise en charge seront disponibles sous peu.

Excellente soirée à tous

Joëlle Verbrugge

1 commentaire sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.