Actualités

Le droit et la photographie seraient-il deux disciplines moins différentes qu’il n’y paraît ?

Bonsoir à tous,

Dans cet article, je m’éloigne un peu des règles juridiques pures relatives au droit de la photo, pour une petite réflexion qui m’a été suggérée par Thomas HAMMOUDI.

Sur son excellent blog, Thomas HAMMOUDI m’a en effet invitée à participer à un article collectif sur le thème « C’est quoi, être photographe? »

J’ai ainsi l’honneur de figurer parmi d’autres auteurs, puisque voici le sommaire de l’article :

Voici les premières lignes de mon intervention, que vous pourrez lire intégralement, en même temps que les contributions des autres auteurs, en cliquant sur le visuel juste en-dessous.

« En réalité, pourtant, ce n’est pas de droit que j’ai envie de vous parler mais au contraire de ce qui rapproche ces deux disciplines qui paraissent au premier abord si différentes.

Après tout, le défi est de définir l’acte de photographier, ou la nature profonde de celui qui photographie. Je me suis alors souvenue de cette citation que j’avais notée, il y a bien longtemps, au hasard d’une lecture :

« Le droit est la plus puissante des écoles de l’imagination.
Jamais poète n’a interprété la nature aussi librement qu’un juriste la réalité. » (Jean Giraudoux)

Comment ? Le Droit ne serait-il pas une /…/

 

Pour lire la suite : un p’tit click ci-dessous

Bonne lecture à tous !!!!

Et pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce blog, n’hésitez pas à parcourir l’ensemble de ses articles : Thomas a une façon de voir la photo qui est toujours inspirante et suscite réflexion, qu’on soit ou non d’accord avec ce qu’il rédige…

Encore merci à toi, Thomas, pour cette intéressante initiative.

                                 Joëlle Verbrugge

2 commentaires sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *