Actualités

Le site qui fâche : du grand n’importe quoi !

Bonjour à tous,

La plupart d’entre vous auront réagi par rapport à un site annonçant, ni plus ni moins, que la vente sous forme de tirages papier de photographies trouvées sur Internet…

Mise à jour – 28 juillet – Il apparaît bien, au fil des évolutions de cette question sur le web depuis quelques jours, que le site est essentiellement destiné à des activités de phishing voire de hacking. J’ai donc supprimé les liens qui y mènent dans cet article-ci.

Et parmi ces photos, bien sûr, des milliers des photos de photographes partout dans le monde, et donc en France.

Wallpart

Bon.. s’il n’y avait que des photos dans ce genre-ci, vendues au format 13×18 cm, on ne s’inquiéterait pas beaucoup, elles n’intéresseront pas grand monde :

Wallpart_jv

En outre, leur moteur de recherche est un peu aléatoire et capricieux, mais ceci n’enlève rien au problème… Car bien sûr, il se trouve que parmi les photos ainsi proposées, il y a aussi – et surtout -, de véritables petites pépites qui constituent le fonds photographiques de professionnels, à travers le monde, qui tentent de vivre de leur art.

Et il ne se passe pas une journée pour l’instant sans que je reçoive des mails inquiets ou rageurs, ce que je comprends parfaitement.Il n’est pas habituel pour moi de faire ce genre d’articles, mais je réponds donc ici brièvement à une question que je reçois 20 fois par jour depuis 2 semaines : « Qu’en pensez-vous ? »

Réponse fort simple :

. Il s’agit bien sûr de contrefaçon, il n’y a aucune once de doute à ce sujet, et aucune pratique étrangère, fût-ce le « fair use » (dont je reviendrai vous parler prochainement) ne justifie bien sûr de telles pratiques

. Après vérification, le serveur qui héberge ce site se trouve… en Ukraine, ce qui ne va pas faciliter les choses.

. Le siège social semble en outre établi non pas en Angleterre comme je le croyais (l’adresse figurant sur le site est vraiment succincte) mais en Australie, à Sydney

. Et bien entendu, des plaintes s’élèvent un peu partout dans le monde pour tenter d’arrêter les agissements de cette plateforme

. Le site, à la section « DMCA/Copyright », est bien sûr un peu.. disons….  laconique…
wallpart_DA(extraordinaire sens de la synthèse pour un site établi officiellement dans un pays anglophone !)

Juste à côté, avec sans doute un brin d’ironie :

cobyright_WPbis

Des actions sont possibles bien entendu, notamment au niveau du référencement. Cela demande un peu de travail. Dans l’immédiat, une chose à envisager serait sans doute, si vous êtes concernés par ce problème, de commander un poster de l’une de vos photos (peut-être au nom d’un tiers, voisin, ami etc.) pour vérifier d’où il est expédié.. si d’ailleurs il l’est, car rien ne dit que la commande sera ensuite honorée..

Et ceci permettra peut-être également d’identifier d’autres intervenants.

Pour ma part, j’ai donc tenté de mettre ma bouille dans le caddie..

cart

Il est sûr que sur le coût des frais de port, ils ne sont pas perdants, jamais un tirage de ce format n’a suscité autant de frais 🙂

J’en arrive à la phase de commande, où le tarif d’expédition s’ajuste un peu..

order_wallpart

Mais où (bonne nouvelle dans cette tourmente) il n’y a aucun moyen de paiement proposé…. j’en resterait donc là…. et je verrai sans doute sur l’adresse eMail utilisée pour cette commande fictive une recrudescence de spams…

Affaire à suivre donc…

                                         Joëlle Verbrugge

37 commentaires sur cet article

  1. Bonjour et merci de votre info.
    J’ai effectivement à la vente sur ce site des photos de mes clients. Plus précisément dans l’industrie du tourisme et de l’immobilier.
    Ces photos sont publiées en grande partie sur ma page pro facebook et sur mon site pro. Voila si cela peut aider.
    Il y a sur contact du site le téléphone aux USA, mais….. oups !
    Cordialement et merci à vous

  2. Je pense qu’il faut créer un compte pour procéder au paiement des images…
    Ceci dit, cette plateforme ressemble fort à un concept plus qu’à une e-boutique…

    Quoi qu’il en soit, je ne suis pas trop inquiet de voir ce genre de site, au final, si quelqu’un veut vous piquer une photo, il y à 10.000 façons de le faire, malheureusement !

    1. Bonjour Marielou,
      Bon d’abord je te rassure, tu as pris bien + qu’une seule belle photo 🙂 …
      Et oui, les photos circulent vite…. mais ça ne signifie pas qu’on ne puisse rien faire pour lutter contre cela, non plus …. 😉

  3. Désolant !
    Ceci dit je rappelle aux personnes qui publient des images sur leur page Facebook, que dans les conditions d’utilisation de ce service, il est précisé que Facebook s’attribue un droit de licence mondial, illimité, sans contrepartie (et non exclusif, encore heureux), sur toutes les photographies publiées sur Facbook ou en lien avec Facebook.
    Donc pour ces personnes, d’une part n’allez tout de même pas vous étonner de retrouver vos images sur des sites de vente en ligne, et d’autre part vous n’avez aucun recours puisque vous avez accepté les conditions d’utilisation de Facebook (sans les lire, je pense ?).
    Idem pour d’autres services, avec des conditions un peu différentes mais pas forcément très claires : Picasa, Flickr, 500px …
    « Quand tu consommes quelque chose de gratuit sur internent, il y a de fortes chances que ce soit toi, qui est consommé ».
    Après, j’imagine que les images vendues sur le site en question proviennent également de sites personnels sans aucun lien avec Facebook ou autre ? Je vais voir de ce pas …
    Après il faut juste espérer que la qualité en termes de définition est assez basse, ceci dit elle est certainement suffisante pour un usage sur internet, j’imagine.
    Bon … on fait quoi ?

    1. A moins que les statuts facebook n’aient changé, ce qui est fort possible, Facebook n’a pas une licence illimitée. Elle l’est déjà en fonction du statut de publication. Et il est (était ?) spécifié que pour mettre fin à cette licence gracieusement accordée, il suffit de supprimer la photo de sa page facebook.

  4. Bonjour, je me fais volé des photos très régulièrement 🙁 voir lien ci-dessous … mais en plus on les découpe et enlève mon identité (signature) 🙁 … je peux hélas rien faire contre ça … car pas de moyen financier et la plupart le savent … j’ai même récemment quelqu’un qui à carrément publier sur un mini journal distribué dans tout le midi-pyrènées & Alentour, une de mes photos après contact vers la rédactrice en chef ! elle s’est excusé de pas m’avoir averti avant 🙁 … bref !! j’ai un réel dégoût, car certain explique même comment il on réalisé la photo ? même souvent mieux que moi ? … 🙁

    Mes amis disent que je devrais être content car cela veux dire que mes photos plaisent !!! mais sans identité et anonymement je préfère qu’elle ne plaisent plus 🙁

    Voici quelques liens sur 3 photos :
    http://praeclara.ru/uslugi/ (photo d’une de mes modèle dans un aquaruim)
    http://blog.daum.net/_blog/BlogTypeView.do? blogid=0Lclm&articleno=7628671&categoryId=608421&regdt=20131223195854 (photo « la pluie »)
    http://ballerinabondagefairies.tumblr.com/post/94944276440/no-photoshop-users-were-harmed-during-the-making (photo les bougies)

    Merci pour vos articles …

    Amitié photographique Alain

  5. Pour ma part, plus rien ne m’étonne, et depuis déjà un bon moment.
    La moitié de mon catalogue de polices, par exemple, est en téléchargement pirate en Ukraine et en Russie depuis des années. Mes images, heureusement (?), n’intéressent que si peu que je n’ai encore rien constaté, mais il est vrai que je ne vérifie pratiquement pas. Ai-je raison de faire entièrement confiance – à ce point de vue –
    à l’ ADAGP ? (ça, c’est de l’humour :-/ )

  6. Ils ne doivent pas vendre souvent des photos. Depuis 3 jours que je vois passer des infos dessus sur les réseaux sociaux, le nombre « d’happy buyers » indiqué en première page reste figé à 3614…

  7. Bonjour,
    nous sommes plusieurs à s’être révoltés à cause de ce site. Un de mes contacts a envoyé le lien à un avocat spécialisé dans le droit d’auteur. Voici sa réponse :

    Hi Trent and Sebastien,

    Thanks for sending this my way. Sebastien, your friend must be furious.

    It’s not clear where they’re located so I can’t give a real assessment of the legality of what they’re doing. It would depend on national law. It’s quite likely that it’s just straight up copyright infringement. They get cute with their use of Google Images but they eventually print and sell those images, which should bring them outside any rights they have to link or embed images from outside.

    If they were in the US they would be in violation of the DMCA and not eligible for the safe harbour since they don’t have a takedown policy in place.

    Kotaku wrote about the site last week and did some digging – it appears to be a Russian website hiding behind an anonymization service and a fake Australian address and phone number. They also point out that the counter for customers is a static image so it’s not clear if they have ever sold a print.

    http://www.kotaku.co.uk/…/creepy-website-is-stealing…

    The starting point would be to send a takedown demand to them and see what happens. My guess it would be ignored, but it can’t hurt to try. From there the next step would be trying to get name and address information from the proxy registrar

    On the bright side they appear to be relatively small, the entire internet is hating on them right now, and their ordering system seems to be broken (I went through with fake info).

    Another note – their site is too sketchy for anyone with any internet « street smarts ». The whole thing could be a credit card phishing scam.

    Greg

    1. J’ai tenté de demander le retrait de ma photo, mais le formulaire ad hoc aboutit à une erreur 404 …
      Du coup, je suis passée par le formulaire de contact « ordinaire », mais aucune réponse, bien sûr !

  8. Bonjour à tous,

    Ce site « wallpart » est une véritable industrie de vol de photos.

    Je pense surtout que malhreusement c’est le premier d’une longue liste au vu du développent du web et de l’impuissance judiciaire en face.
    Le meilleur moyen à mon gout est de travailler en amont.
    C’est à dire faire extrêmement attention à nos photos mise en ligne. Personnellement je ne diffuse rien au dessus de 500 pixels à 72 dpi, ça suffit lavement aux clients pour se faire une idée mais c’est insuffisant pour une impression même en 10X15.
    Pour visualisé le résultat: http://www.r1980.com/category/blog/
    N’ oubliez jamais que vous n’avez AUCUN contrôle sur le devenir de VOS images une fois sur le web.

    une bonne après midi et des belles photos à tous,
    Michel

  9. Bonjour Maitre, bonjour tout le monde,

    Ce site web ne semble détenir aucune photo et mon intuition d’informaticien me dit que leur interface ne fait qu’envoyer la recherche à Google (ou un autre moteur). Comme le résultat d’une recherche typée images donne les liens directs vers les fichiers il suffit de l’analyser pour le présenter sous forme d’une belle liste d’images que l’on peut cliquer. Puis, sur le click sur une image, d’encapsuler celle-ci dans la page que l’on veut. Ici c’est un écran mis en forme comme une page de site marchand ! Conclusion vous ne détenez aucun fichier et considérez que tout résultat de recherche peut être imprimable et vendable. Quel BUZ si c’est pour ouvrir plus tard une vraie enseigne !
    Cependant l’entité ayant enregistré le nom de domaine se situerai à Nassau, aux Bahamas.
    Cordialement,
    Eric.

  10. Merci pour cet article Joëlle. Il y a quelques jours, un ami m’en avait parlé et j’ai été voir ce matin après avoir lu ton post. J’ai plusieurs photos « en vente » sur ce site. Sans bien sûr que quiconque m’ait approché ou demandé la moindre autorisation, non plus aux agences photo qui distribuent mon travail.
    Un peu énervé j’ai fait un article sur mon blog : http://www.avecunphotographe.fr/vendre-les-photos-des-autres-a-son-profit/
    où je montre que les images sont à mon avis directement pompées sur les sites web des uns et des autres, puisque je retrouve exactement un filigrane que je n’utilise que sur ma photothèque pro

    le pire c’est que ça ne valorise pas trop la photo un tarif comme ça … 😉

  11. Faut-il être limité pour ne pas comprendre l’utilité du droit d’auteur ? Comme si tout travail d’auteur/d’artiste était un travail de commande rémunéré ? C’est bien mal connaître le milieu de la création…

  12. Bonjour,
    Un des messages précédent évoque la définition des images que nous diffusons sur nos sites : pour ma part si vous chargez des images de mon site, vous obtenez un fichier dont la taille est 256×170 pixels par exemple … c’est certainement la meilleure protection ? Au moins contre une édition papier ?

  13. Ce site semble être un prototype. Ils ont chargé la base avec des photos trouvées sur internet (google), ça créé le buzz et augmente leur référencement avant une véritable ouverture du site (espérons le, avec des photos non volées).

  14. Quelle est la différence avec le fait de chercher une photo sur google image, la télécharger sur son PC et ensuite la faire imprimer chez n’importe quel imprimeur Internet classique ?

    doit on faire peser sur l’imprimeur le fait de vérifier si le commanditaire a bien les droits nécessaires pour l’impression ?

    1. La différence est qu’un site s’interpose entre les deux et systématise la démarche pour en faire son fonds de commerce..
      Fort heureusement (vous l’aurez vu en lisant l’article) il semble bien que ça soit surtout un piège à spam… mais dans le principe, c’est différent de ce que vous évoquez…

  15. Bonjour,

    Une pétition tourne afin de faire fermer ce site.
    Il est donc intéressant de faire tourner au maximum et signer aussi cette pétition afin que les droits des différents photographes du monde ne se retrouvent pas bafoués avec ces ventes totalement illégales.
    Nous, on bosse pour nous, et eux se feraient payer nos photos. C’est du délire ça.
    Bon il est vrai aussi que les photos récupérées sur Facebook ne sont pas de très bonnes qualités mais celles-ci peuvent être suffisantes pour des petits tirages et pour M. et Mme Tout le Monde.
    A nous de nous faire entendre.

    https://www.change.org/p/remove-wallpart-com-stealing-people-s-work-without-persmission?recruiter=33127683&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=autopublish&utm_term=des-lg-share_petition-reason_msg

  16. Je n’avais pas faire de recherche avec mon nom mais il y a certaines de mes photos : des fois avec un watermark mais certaines photos sont sans watermark et en basse résolution.

    Visiblement photos copiées depuis mon site web.

    Je vais donc mettre un watermark systématiquement sur toutes mes photos.

    Joëlle, une action collective est-elle possible ?

    … mais si on arrive à identifier les auteurs … c’est pas gagné.

    Nicolas.

    1. Rectification : sur tous les livres, y compris ceux publiés uniquement en version papier. Joëlle, tu y as droit également, ainsi que tous mes « amis FB » dont je sais qu’ils ont publié. 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *