Actualités

Les avantages des formations – Le droit en « live » c’est plus simple

Bonjour à tous,

Je prépare pour l’instant le prochain des articles sur les évolutions de 2019, il y a encore du pain sur la planche.

De son côté, l’éditeur travaille sur la couverture du bouquin qui sortira prochainement.

Cet article est consacré à un petit billet d’humeur (de BONNE humeur bien sûr !) suite à la formation organisée lundi et mardi derniers en Alsace par SESSION FORMATION.

 

© Christophe VISCHER

Au programme de la formation, il y avait du droit d’auteur, du droit à l’image, de la photo « corporate » (avec l’analyse d’un modèle de contrat), et le fameux RGPD passé au crible dans le cadre d’une application à l’activité précise de photographe et/ou de vidéaste.

Les points forts de ces deux jours furent incontestablement les suivants :

– la mise en pratique de la démonstration de l’originalité d’une photo : comment faire pour convaincre un juge ? L’exercice fut intéressant et très concluant, je le referai (c’était la première fois que je le proposais de cette manière).

© Joëlle Verbrugge

– le jeu de rôle du mardi après-midi entre un photographe et un (apprenti) vigneron, sommé par son épouse de faire réaliser des photos pour la mise en valeur du domaine viticole. Deux acteurs plus vrais que nature, pour confronter les dures réalités du terrain avec les règles légales exposées juste avant.

© Joëlle Verbrugge

En outre, les contacts avec l’organisatrice, responsable des formations au sein de cette structure, déboucheront aussi sur d’autres projets bien sympas dont j’aurai l’occasion de venir vous parler (et les stagiaires ont eu droit au scoop).

Ma prochaine formation se déroulera à Paris fin mars… ça me laissera le temps de me poser, après le retour chaotique  et chronophage (Merci HOP et merci aussi la tempête « Gabriel » 🙁 ).

Le programme pour fin mars est quant à lui résolument orienté vers les artisans-photographes, puisqu’il s’agit notamment d’évoquer les différents aspects de la photographie de mariage et de la photographie familiale.

Le programme complet se trouve sur le site de « L’Atelier de Charles », organisateur de cet événement-là. Et je rappelle une fois encore que ce type de formations peut accueillir de nombreux photographes. Les expériences des uns enrichissent le débat, et suscitent ainsi les questions des autres, de telle sorte que c’est encore plus interactif ! N’hésitez donc pas à contacter l’organisateur, des possibilités de prise en charge des coûts étant ouvertes selon votre statut et vos propres droits à la formation.

INFOS ET INSCRIPTION CHEZ L’ORGANISATEUR PAR ICI.

De mon côté, ce WE je vais enfin me reposer un peu, après quoi je pourrai reprendre les rédactions diverses et variées et finaliser aussi le programme d’une formation de mai dans le Sud-Est, sur des sujets totalement différents.

Vous verrez que je finirai pas couvrir tout le territoire et toutes les matières (si toutefois les compagnies aériennes font un petit effort pour me faciliter la vie ! Je les en remercie d’avance !).

À très bientôt !

                                                     Joëlle Verbrugge

Photo dans la vignette :
© Carine Schweitzer

2 commentaires sur cet article

  1. Ça a été un plaisir renouvelé d’organiser cette formation et de décrypter le droit des images avec toi ! Avec des exemples concrets, je pense que tous les stagiaires ont une image beaucoup plus claire de leurs droits et devoirs maintenant.
    Je suis impatiente de continuer sur notre projet !

  2. On peut faire un parallèle entre une formation photo et le manuel d’un boîtier:
    Lorsque le prof est bon, il est tellement plus simple de découvrir un domaine complexe.
    Quand il s’agit de prendre le livre posé sur une étagère, les feuilles de papier ne prennent pas vie de la même façon, car il manque les explications entre les lignes.
    Mais les deux se complètent parfaitement sur la durée.

    Je reviendrai pour d’autres thèmes !
    à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.