Actualités

Questions récurrentes sur la photographie sportive avec Mickaël BONNAMI

Bonjour à tous,

Si vous ne connaissez pas encore Mickaël BONNAMI, il s’agit d’un photographe sportif que j’ai souvent l’occasion de rencontrer lors de compétitions de surf, puisqu’il se déplace alors au Pays basque. Ceci nous vaut le plaisir de bavarder tout en prenant nos photos.

Mickaël a aussi créé un organisme de formation qui prend doucement de l’ampleur, où il enseigne -notamment – sa passion pour la photo sportive. Nous avons évoqué ensemble la possibilité d’un jour organiser une conférence commune, dans laquelle je me chargerais bien sûr de l’aspect juridique mais où nous discuterions ensemble, aussi, des aspects pratiques puisque c’est une discipline que nous pratiquons tous les deux.

Avant d’organiser éventuellement cet événement, Mickaël m’a proposé de lui préparer un article sur les questions qui sont le plus souvent posées en matière juridique et en rapport avec la photo sportive. Avec beaucoup de patience, il a attendu que j’aie enfin le temps de m’y coller (sorry Mickaël). Pour vous dire, c’était prévu au départ depuis novembre je crois…

Mais j’ai enfin pu rédiger cet article, qui est publié aujourd’hui sur son blog. Un clic sur le visuel ci-dessous vous y amènera directement.

Bonne lecture à tous et excellente journée !

                                                 Joëlle Verbrugge

3 commentaires sur cet article

  1. Tres bon article, j’ai juste une question.
    Je suis photographe amateur, dans le cadre de mes activités sportives j’immortalise des évenements comme les fêtes de club, les noel de club ou les tournoi que ce soit du judo ou du hand.
    je partage mes clichés sur FB, ou sur le site internet du club de judo.
    Il y a autant de mineurs que de majeur.
    Ici nous ne sommes pas dans le cadre privé, les tournois, fetes et evenements sont ouvert a tous.
    Ma question est comment gerer le droit a l’image, si les personnes l’ont signalé, forcement je ne diffuse pas ou flouté, mais que faire a posteriori s’il y a reclamation, qu’est ce que je risque?
    au final je suis amateur et souhaite faire connaitre les activités sportives de mes enfants, et donner de bons souvenirs aux autres parents.

    1. Je pense que Joëlle a loupé ce message. Merci pour le compliment sur l’article et le mérite revient surtout à Joëlle. 😉
      S’il y a réclamation après et qu’il n’y a pas eu de contrat d’autorisation signé, il faut retirer les photos. Mais je préfère que Joëlle confirme ou infirme mes propos. 😉

    2. En effet, mieux vaut supprimer les photos dans ce cas
      Et pour laisser juste des souvenirs aux participants, le plus efficace reste la galerie protégée par un lien qui n’est communiqué qu’aux participants….
      C’est ce que je fais personnellement avec les photos d’amis ou d’événements sportifs des clubs de mes enfants : le lien ne peut pas être deviné ni atteint par celui qui ne le possède pas.
      Et ainsi le caractère « public » de la diffusion est déjà très sérieusement édulcoré.

      Joëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.