Actualités

Vendre ses Photos édition 5

Bonjour à tous,

J’ai le plaisir de vous annoncer, après des mois de boulot, que la 5ème édition de mon ouvrage « Vendre ses photos » est à présent disponible.

Je vous fais grâce des détails sur la prise de tête pour arriver à présenter clairement certaines évolutions (ou régressions) légales ou administratives qui sont encore loin d’être abouties… mais ça y est, le travail est fini et bientôt entre mes mains (et les vôtres). J’y ai ajouté plein de nouveaux schémas, pour vous faciliter la tâche et aérer la lecture.

Vous trouverez le livre sur le site de l’éditeur, en cliquant sur le visuel ci-dessus (pour l’instant en pré-commande).

Je remercie tous ceux d’entre vous qui se sont informés au fil des mois sur l’évolution du travail. Votre patience et mon endurance sont à présent récompensées…

Ceci étant fait, je vais à présent pouvoir me consacrer aux autres ouvrages en chantier, et ils sont nombreux 🙂

Bonne lecture à tous

                                                         Joëlle Verbrugge

12 commentaires sur cet article

  1. J’attends toujours avec autant d’impatience, et ce depuis vos débuts, la sortie de vos ouvrages (ou leur mise à jour) car toujours clairs, précis, hyper bien structurés, denses en informations théoriques et en exemples pratiques, et donc agréables à lire eu égard au type de matière complexe, toujours traitée avec professionnalisme, allant, dynamisme et avec un brio jamais démenti. Un MUST ABSOLU pour tout photographe.

  2. Bonjour Joëlle,

    Merci pour ce ouvrage, qui est arrivé un peu après mon anniversaire, mais ma femme vous pardonne volontiers ce retard pour mon cadeau…
    plus sérieusement, après avoir parcouru votre livre (et appris énormément de choses), il me vient une question dont je n’ai pas trouvé de réponse dans votre livre (ou j’ai loupé celle-ci).

    Je suis Auteur Photographe depuis le mois de mars. Pour le moment mes ventes de tirages numérotés se faisait à des particuliers.
    Après avoir contacté l’AGESSA avant ma première vente, leur service m’a alors indiqué que les particuliers n’était pas concerné par le précompte.

    J’ai le plaisir d’avoir une entreprise qui souhaite acquérir une de mes « oeuvre » (j’ai encore du mal à utiliser le terme), afin d’encourager mon travail et exposer celle-ci dans ses locaux. Il ne s’agit pas d’une multinationale mais le tirage sera visible des salariés et éventuelles client (il ne s’agit toutefois pas d’un commerce).

    Mon interrogation est donc : Comment facturer ? Facture de tirage d’art, Cession de droit, les deux ?
    Y a t’il précompte AGESSA du fait qu’il s’agisse d’un professionnel (le doute étant lié à la question juste au dessus).

    Sachant que c’est l’entreprise qui achèterai le tirage et que le dirigeant souhaite que celle-ci soit signé et numéroté…

    Désolé si j’ai loupé réponse à cette question dans votre livre très complet et intéressant.

    Merci d’avance Joëlle de votre éclairage.

    Sébastien

  3. Bonjour Joëlle,
    Je me suis procuré votre ouvrage « Vendre ses photos » 5ème édition.
    Très éclairant quand on débute comme artisan photographe auto-entrepreneur !
    Pourrais je vous poser une question sur les frais de déplacement car je suis peut être passé à coté, mais je n’ai pas trouvé précisément de réponse dans votre livre, ou blog :
    – Doit on facturer ses frais de déplacement (importante utilisation de mon véhicule perso. lors d’une série de reportages photo) sur la même facture que la prise de vue, tirage… et les déclarer dans le chiffre d’affaire ? Ou peut on les demander à part sur une note de frais par exemple afin de ne pas payer de charge dessus ?
    Merci à vous,
    Bien cordialement,
    François

    1. Bonjour,
      Je prends la main car je suis Expert Comptable (www.comcom.fr) et j’échange regulierement sur les questions comptables et fiscales avec Joelle.
      En fait que vous le fassiez sur la même facture ou à part, vis à vis de la loi ce sera toujours à declarer dans votre CA.
      Seuls les débours sont à soustraire… mais un debours c est par exemple un achat que vous faites au nom du client (louer une salle par exemple car le client ne veut pas s en occuper, la facture est au nom du client mais il vous avance les sous pour le payer).
      Les frais de transports ne sont jamais des debours sauf si vous achetez des billets pour d autres personnes.

  4. Bonjour Joëlle, je viens de me procurer votre livre vendre ses Photos 5e édition (Merci pour ce livre qui m’aide déjà beaucoup) Je m’étais déjà inscrit comme statut auteur depuis le 11 juin 2018. mais je m’aperçois page 293 de votre livre que je n’ai pas le même code APE. le miens est notifié 9003 A : création artistique révélant des arts plastiques ! Alors que le votre est en 9003B . Il y a-t-il possibilité de changer cela ? Car pour ma part je vends de la photo avec encadrement ou support différent et aussi des cessions de droit . Et deuxième question, dois-je rester Micro BNC sans TVA ou choisir le statut avec TVA pour déduire mes charges (encre papier, encadrement… ) En sachant que je possède déjà mon matériel d’impression et photographique. Ainsi que le faite que je ne suis pas très paperasses. Mais que si c’est plus avantageux pour moi pour récupérer des frais je m’y mettrais sans problème.

    1. Bonjour,
      Pour le Code APE surtout ne touchez à rien, A ou B ne modifient rien pour l’auteur, ce n’est pas un problème.
      j’ai moi-même le A et ça n’est pas un problème.
      En essayant de modifier vous risquez qu’on vous donne à la place un code d’artisan et ça serait plus de problèmes qu’autre chose.
      Pour le reste, tout dépend d’une situation à l’autre, il faut faire une étude plus complète, et prendre le temps d’examiner ça.

      Bien à vous

      Joëlle

  5. Allant exposer pour la première fois, dses amis m’ont déjà demander « eh si quelqu’un, veux acheter tes photos ? »
    Ce livre vas bien m’aider car j’était bien démunis à répondre.

  6. Bonjour Joëlle,
    J’ai une autre question suite à mon statut de auteur, J’aimerais avoir en plus la possibilité de faire quelques portraits et peut-être un ou deux mariage dans l’année. Donc j’étais parti pour un statut de auto entrepreneur, il y a-t-il un endroit précis où il demande précise à effectuer vu que j’ai déjà un numéro de siret. J’aimerais avoir en plus la possibilité de faire quelques portraits et peut-être un ou deux mariage dans l’année. Donc j’étais parti pour un statut de auto entrepreneur, il y a-t-il un endroit précis ou une demande précise à effectuer (À quel endroit de votre livre) vu que j’ai déjà un numéro de siret ? De plus la formation payante est-ce que je peux jouer sur les 17 ans d’ancienneté que j’ai à la Fnac comme vendeur photo pour obtenir la gratuité de celle-ci ? (Pour obtenir ma qualification professionnelle) Cordialement Carlos

    1. Bonjour
      Comme vous l’avez lu dans le livre, il est impossible de faire, même « un ou deux » mariages dans l’année avec un statut d’auteur.
      Si vous demandez un second Siret, regardez déjà la partie du livre sur les cumuls d’activités, avec les précautions à suivre
      Et le stage est obligatoire, sauf si vous pouvez démontrer avoir déjà dirigé une entreprise. Un statut de salarié, même dans le secteur de la photo, ne sert à rien.
      Cordialement,
      Joëlle Verbrugge

  7. Bonjour Joëlle,
    Si je me dirige pour un statut artisan photographe et que je date ma demande pour début septembre par exemple. Puis-je commencer à faire mes factures Sans avoir encore fait ma formation (Date de prévue pour la formation un mois plus tard par exemple) où suis-je obligé d’attendre justement la fin de cette formation pour commencer mon activité ?

  8. bonjour, Joelle
    On veut m’acheter une photo pour la déco d’un restaurant, celui ci n’as pas de
    numero de dossier Agessa et je ne veut pas l’embêter avec ça, donc comme vous l’indiquer sur votre livre, je le ferai moi-même pour pas leurs demander une tache de travail supplémentaire. Mais suis je obliger de mettre quelques chose a cette endroit (car pas de numéro de dossier) ou doit-je les inscrire comme diffuseur ? pour avoir ce numéro.
    D’autre part le montant indiquer sur votre fichier Excel (ici: 122€ le prix de la photo) le fichier m’indique 14€ de précompte pour le diffuseur (si je me trompe pas) il doit me donner deux cheques un de 109,45€ et un de 14€ c’est bien cela ?? car du coup cela ne fait pas 122€ au total ??? même si on arrondi a l’euro !

    1. Bonjour,
      Regardez bien : tout est expliqué dans le livre justement.
      Il faut que votre client devienne le diffuseur.
      Et la note d’auteur doit aussi tenir compte de la contribution diffuseur, ce qui explique la différence.
      Je vous invite à relire les pages sur ce sujet dans le bouquin, tout est bien expliqué…
      Cordialement,

      Joëlle Verbrugge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.